Sous-projet Prévention et contrôle de bactéries multirésistantes

Le sous-projet de lutte contre les flambées de résistance a été lancé en avril 2017. Il est placé sous la direction du Dr Danielle Vuichard Gysin depuis juillet 2018.

Le sous-projet porte sur l’élaboration de directives nationales, basées sur l’évidence scientifique, destinées à analyser les flambées nosocomiales d’agents pathogènes présentant un intérêt sur le plan épidémiologique et sur la mise au point de recommandations harmonisées pour prévenir la transmission d’agents multirésistants dans le milieu endémique. Les recommandations écrites prévoient trois domaines thématiques :

Première partie : Mesures générales destinées à l’analyse de flambées nosocomiales
Cette recommandation décrit les conditions préalables à la détection, la procédure systématique et les compétences en cas de flambée nosocomiale (ou de menace). Elle complète les recommandations internes en matière d’hygiène hospitalière de chaque établissement de soins (en particulier les hôpitaux de soins aigus et les cliniques de réadaptation).

Deuxième partie : Recommandations spécifiques quant à la manière de procéder en cas de flambées nosocomiales impliquant des organismes multirésistants
Cette partie de la directive décrit de manière circonstanciée les mesures à introduire en cas de flambée, celles-ci dépassant le milieu endémique proprement dit.

En particulier, elle explique le renforcement des mesures d’isolement, le cohortage, la surveillance active des patients, la notification des patients, la décontamination de l’environnement, le dépistage de l’entourage et les mesures de décolonisation.

Troisième partie : Description des principales mesures de prévention en ce qui concerne les organismes multirésistants
Des recommandations spécifiques seront élaborées pour la prévention et le contrôle de certains organismes multirésistants dans le milieu nosocomial. L’accent sera essentiellement mis sur les bactéries suivantes :

  • Staphylocoques dorés résistant à la méticilline (SARM ou MRSA)
  • Entérocoques résistant à la vancomycine (VRE)
  • Entérobactéries productrices de carbapénémases (CPE)
  • Entérobactéries productrices de bêta-lactamases à spectre élargi (BLSE)

Sur la base des résultats de l’enquête en ligne menée début 2018 dans toute la Suisse sur le thème « Examen par frottis des bactéries multirésistantes à l’admission dans un hôpital », ces recommandations se concentrent sur les mesures de dépistage de patients porteurs de bactéries multirésistantes.

En outre, un questionnaire standardisé a permis de recueillir l’avis des experts de Swissnoso à propos de mesures concrètes pour lesquelles il existe encore peu de données scientifiques. Il est prévu d’élaborer une directive basée sur l’évidence scientifique qui sera complétée par les recommandations des experts de Swissnoso.

Élaboration des recommandations
Les recommandations sont élaborées par le groupe de projet. La procédure de consultation des acteurs au sujet des projets (partie générale et spécifique) est planifiée pour la fin 2018. La publication des recommandations définitives est prévue pour le milieu de l’année 2019.

Contact: Dr. Danielle Vuichard-Gysin

 

Sous-projet Directives relatives à la prescription,

Sous-projet Antibiotic Stewardship Programs (ASP)