Le module

Les infections postopératoires sont les plus courantes des infections associées aux soins. Des mesures simples permettent de réduire considérablement leurs nombres.

Pour les infections du site chirurgical – en anglais : Surgical Site Infections (SSIs) – il existe une distinction entre les infections superficielles, profondes et les infections d’organes ou de cavités. Suivant l’étendue de l’infection, les conséquences peuvent être lourdes pour les patients. Le spectre thérapeutique va d’une antibiothérapie isolée de courte durée à plusieurs opérations assorties d‘une antibiothérapie de longue durée., Les SSI sont également parfois mortelles. L’application de plusieurs mesures préventives peut réduire considérablement le risque de mortalité.

Pourquoi une intervention est-elle nécessaire ?

Depuis des années, les infections du site chirurgical font l’objet d‘une surveillance en Suisse. Les hôpitaux et médecins traitants reçoivent régulièrement des retours sur les taux d’infection dans leurs institutions. Cependant, à ce jour, aucuneréduction durable des taux d’infection n’a été observée. Un renforcement des mesures de prévention simples pourraitcontribuer à améliorer la situation dans de nombreux hôpitaux suisses.

Quels sont les objectifs du module ?

Le principal objectif est une observance de 90% sur trois mesures élémentaires de prévention : le rasage, la désinfection cutanée préopératoire et la prophylaxie antibiotique. Cela  permettrait de réduire d’au moins 10% le taux d’infection du site chirurgical en l’espace de deux ans.

Que comprend le module ?

Le module tend à améliorer la structure d’organisation de la prévention des infections du site chirurgical dans les hôpitaux participant et à former leurs collaborateurs dans l’application directe de ces mesures. Il s’agit en outre d’optimiser l’observance des trois importants éléments de prévention (le rasage, la désinfection cutanée préopératoire, la prophylaxie antibiotique). Ces mesures d’intervention sont soutenues par une surveillance régulière couplée à une communication des résultats aux hôpitaux concernés.